Histoire

L’association Kakaran a été fondée en 1992 par madame Gerti Hesseling et son mari Gerard Schuijt. En tant que chercheur scientifique, Gerti a été concernée de tout son être et pendant toute sa vie par l’Afrique et le Sénégal en particulier. A partir de 1978, Gerti a été en Afrique régulièrement et elle y a travaillé sur deux pistes : d’un côté elle a effectué de nombreuses recherches juridiques et anthropologiques, et de l’autre, elle a mis en pratique les résultats de ces recherches, en tant que conseiller. Le droit à l’enseignement était primordial pour elle, car elle était convaincue qu’une bonne éducation est la condition la plus importante pour augmenter le niveau de vie et même pour améliorer les droits de l’homme et la démocratie.
Pendant ses séjours fréquents au Sénégal, Gerti a commencé à payer les frais de scolarité pour les enfants qui le méritaient à son avis. Gerti et Gérard sont tous les deux issus d’une famille nombreuse. Très rapidement, Gerti a su motiver les membres de sa famille aux Pays-Bas pour prendre en charge un ou plusieurs enfants sénégalais. C’est ainsi que des familles africaines et néerlandaises ont été rassemblées : en tant que « marraines »,  quelques familles hollandaises se sont mises à prendre soin d’un enfant au Sénégal. Pour gérer l’organisation, Gerti Hesseling et Gerard Schuijt ont fondé l’association Kakaran. Depuis ce temps, Kakaran a aidé une centaine d’enfants à poursuivre leur éducation, de l’école primaire à l’école technique, avec une formation professionnelle supérieure ou à l’université.